07/01/2022

Bio-déchets › UNE COLLECTE SÉPARÉE EN 2024

Que l'on soit équipé d'un composteur ou pas,  le compostage demande de l'espace. La collecte séparée est un début de solution...|- (Photo DR)

Selon l’ADEME, 18 millions de tonnes de déchets biodégradables sont produits tous les ans par les Français. Autrefois, dans nos sociétés agro-rurales, ils allaient "au fumier", au fond du jardin.

De nos jours peu triés, ils représentent un tiers de nos bacs d’ordures résiduelles. Chez les professionnels de la restauration, le "gisement" de biodéchets représente à lui seul plus d’un million de tonnes par an !...



La collecte séparée des biodéchets deviendra obligatoire pour tous en 2024. Quel que soit le volume produit. Un « biodéchet » est défini comme étant non dangereux et biodégradable.

Rassurez-vous, cette décision ne concerne pas les usagers qui compostent eux-mêmes leurs déchets ménagers.

Aussi, la communauté des communes Bastides en Haut Agenais Périgord a-t-elle décidé de proposer un service de collecte à ceux qui ne sont pas équipés de composteurs.

Comment faire
quand on ne peut avoir de composteur ?

Deux points de collecte ont été ouverts depuis septembre dernier.

Le premier se situe sur le point d’apport volontaire à Mondélice, à côté du magasin Gamm Vert ; le deuxième, au bas de la rue Saint-Roch, à côté de l’atelier municipal.

Ces bacs sont enlevés trois fois par semaine par la Régie Vallée-du-Lot, une entreprise d’insertion basée à Villeneuve. Les déchets sont ensuite compostés sur le site de l’entreprise par un système électromécanique.

Plus d’infos auprès de la communauté des communes, rue des Canelles à Monflanquin. — 05 53 49 52 91 ou 95


 

 

 

07/01/2022