15/09/2021

Chantiers › RODOT, HALLE, ADRESSAGE... DE L'OUVRAGE DANS LA BASTIDE

Détruit par un incendie il y a 15 mois, l'immeuble de la pâtisserie Rodot va être rebâti...|| Photo © Jean-Paul Epinette

Ce mois de septembre 2021 sera marqué par le démarrage – ou la reprise – de plusieurs chantiers dans la bastide. Le plus emblématique est certainement celui de la pâtisserie Rodot dont l’immeuble fut entièrement ravagé par un incendie au début de l’été 2020.

Moins perturbants, il en est d’autres qui touchent notre patrimoine historique (La halle) ou simplement notre vie quotidienne comme la numérotation systématique de nos domiciles à la campagne.

Par Guillaume Moliérac, maire de Villeréal...



Tout d’abord le gros chantier, et le plus long, concerne la rénovation de la pâtisserie Rodot, rue St- Michel. Plus d’un an après l’incendie, la reconstruction entre dans sa phase opérationnelle.

Ce chantier nécessite une grue qui nous contraint à fermer la rue jusqu’en janvier 2022. La démolition compléte du rez-de-chaussée à eu lieu ; il s’agit maintenant de bâtir sur une structure poteaux-poutres en béton. La fin des travaux et l’ouverture du magasin sont prévues pour juin prochain.

Rue Mirabeau aussi

Dans le même temps, la rue Mirabeau qui longe l’hôtel de l’Europe est elle aussi fermée à la circulation et au stationnement jusqu’au 15 octobre. Nous procédons au remplacement des réseaux d’eau potable et d’assainissement collectif et à des modifications du réseau électrique.

Une fois ces opérations effectuées, le service voirie de la communauté des communes reprendra la chaussée entièrement courant octobre.

Le nouvel immeuble sera construit sur de nouvelles fondations... - | Photo © Jean-Paul Epinette

Les nouvelles adresses

L’adressage entre aussi dans sa phase concrète. À partir du 17 septembre, les services municipaux vont installer les poteaux, les supports, devant chaque habitation de la commune puis en suivant, seront posés les plaques avec les numéros.

L’adressage consiste à donner un numéro, comme en centre-ville, à chaque maison même à la campagne et un nom à chaque route.

Ainsi, les panneaux portant le nom du lieu-dit seront remplacés par un panneau portant un numéro. Celui-ci correspond à la distance qui sépare votre habitation du point de départ de la route.

Chaque propriétaire recevra un courrier de la mairie qui indiquera sa nouvelle adresse. À chacun ensuite de faire les démarches auprès des organismes pour faire changer ses coordonnées.

La halle — qui n’est pas un parking couvert !

La semaine dernière, le 8 septembre, nous avons reçu la visite de l’architecte des bâtiments de France, venu avec ses équipes et des entreprises des monuments historiques, pour évaluer l’état de la structure en bois.

Il doit proposer des solutions techniques pour consolider un ensemble qui, fait unique, date de plus de cinq cents ans.

Il n’est pas inutile de le rappeler car, lors de l’épisode de grêle, des automobilistes n'ont pas hésité à mettre leur voiture à l'abri sous ce monument historique !

Or, la halle n’est pas un parking couvert...


 

 

 

15/09/2021