RETRAIT / GONFLEMENT... DES DÉGÂTS À REDOUTER - Villeréalinfos.fr
10/10/2016

Argiles › RETRAIT / GONFLEMENT... DES DÉGÂTS À REDOUTER

Humidité puis sécheresse du sous-sol peuvent provoquer de graves désordres dans les bâtiments|( Photo DR)

Certes, cette photo d'illustration représente un cas extrême, mais on ne soupçonne pas, parfois, à quel point nos sous-sols peuvent présenter un risque sérieux. Des "aléas" comme disent les géologues du BRGM. Par temps sec, nos sols argileux se rétractent. Au retour des pluies, ils se mettent à gonfler. Villeréal se trouve dans une zone de risque, d'où le rappel émis par la municipalité...



C'est Guillaume Moliérac qui revient sur le sujet dans un article sur le site internet de la commune. « Après la forte période de sécheresse, il convient de faire un point sur les risques naturels de retrait et gonflement d'argiles » écrit-il.

Les phénomènes de retrait et gonflement des sols argileux sont observés depuis longtemps dans les pays à climat aride. En France, ces phénomènes n'ont été mis en évidence que depuis l'été 76, et surtout suite aux sécheresses des étés 90 et 2003.

Le principal facteur est la nature du sol, et sa teneur en minéraux argileux, particulièrement sensibles aux variations de teneurs en eau. En période de sécheresse, les sols se tassent, des fentes apparaissent.

La tranche supérieure du sol, jusqu'à environ 2 m de profondeur peut connaître de fortes variations.

Le Lot-et-Garonne fait partie des départements les plus exposés. 289 communes sur 319 ont été reconnues, en 2012, au moins une fois en état de catastrophe naturelle.

Les dégâts causés par ces mouvements de terrain, concernent essentiellement les maisons individuelles, de plain pied, construites sur un dallage en terre-plein, avec des fondations peu profondes.

Les risques sur les constructions futures peuvent être évités ou limités en respectant certaines dispositions.

Concrètement. Lorsque vous voulez faire construire une maison sur une parcelle, vous devez procéder au préalable à une étude de sol.

Sur votre parcelle, le taux d'humidité et la nature du sol ne sont pas forcement homogènes. L'étude définira la qualité du sol, et vous permettra d'adapter les fondations de la maison pour une meilleure tenue.

Des prescriptions très précises permettent de limiter les risques...

Les dégâts observés sur des constructions, sont l'apparition de fissures, sur les murs, autour des menuiseries notamment, ou le longs des trottoirs.

Il convient également de ne pas planter d'arbres trop près des maisons. En période de sécheresse, les racines vont chercher l 'humidité contenu sous la maison.

N'hésitez pas à vous rendre à la mairie pour consulter les documents de Prévention des risques.


 

 

 

10/10/2016