11/04/2011

› Patrimoine > LES VIEUX TRACTEURS DE BERNARD LASSAIGNE

Bernard Lassaigne possède une collection unique.| © Jean‐Paul Epinette ‐ iCimedia|Jean-Paul Epinette

Éberlués ! La collection de Bernard Lassaigne a ébloui les amateurs de vieille mécanique : une cinquantaine de tracteurs agricoles exposés à l'occasion de l'assemblée générale des membres de l'Amicale "Société française de Vierzon" qui avaient choisi Villeréal pour se réunir...



Ah ! Le fameux "Société Française" ! Combien de ruraux ont encore dans l'oreille le «Poum-Poum» caractéristique du mono-cylindre qui là-bas dans quelque ferme ou au fond d'un bois, animait une batteuse ou débardait du bois.

Pour démarrer : chauffer la boule...| © Jean‐Paul Epinette ‐ iCimediaLes campagnes alors ne bruissaient guère que du meuglement des vaches, de l'aboiement des chiens, ou du croassement des corbeaux. Le "Société Française" fut le témoin sonore, durant près d'un siècle, de la motorisation des campagnes.

C'est un Vosgien, Célestin Gérard, concepteur de la première batteuse mécanique, qui fonda la société en 1847, à Vierzon (Cher) : batteuse puis locomobile à vapeur. Moteurs industriels à pétrole ou à essence et tracteur agricole...

C'est aussi la "Société Française de Vierzon qui, en 1889, entreprit la fabrication de groupes électrogènes pour éclairer Périgueux. C'est à elle que l'on dut les gazogènes (1910) puis le développement d'un tracteur à huile lourde, monocylindre, deux temps, semi-diesel (1931). C'était lui le héros du week-end.

Le légendaire «Poum-Poum» a ses adeptes dans toute la France. Réunis pour la plupart sous la bannière de l'Amicale Société française de Vierzon. Cette année, celle-ci avait choisi Villeréal pour y tenir son assemblée générale.

Une raison essentielle à ce choix : la présence de Bernard Lassaigne qui possède une collection unique. Plus de 50 tracteurs anciens qui ont fait les délices des visiteurs. L'antique moteur Fiancette continue de tourner vaillamment.| © Jean‐Paul Epinette ‐ iCimedia

Les moteurs Fiancette

La France de la fin du 19ème siècle vit partout éclore des artisans géniaux qui, comme Célestin Gérard, firent merveille de leurs talents de mécanicien et d'inventeur.

Villeréal eut le sien en la personne de Jean Fiancette, «Constructeur du Moteur industriel à pétrole L'Économe », récompensée par deux médailles d'or et "Garanti 5 ans".

L'usine Fiancette était installée à "Rives-ville près Villeréal (Lot-et-Garonne)". Elle fabriquait "Moteur industriel, matériel agricole, trieuses à prunes et à noix, scies circulaires et à rubans, machines à vapeur, assurait vente et réparation..."

Bernard Lassaigne est l'heureux possesseur d'un exemplaire sans doute unique du mythique Moteur Fiancette qu'il avait déjà présenté lors d'une manifestation Retroc'mobile (Photo ci-dessus).

LA FAMILLE LASSAIGNE EN DEUIL
A l'heure où Bernard recevait les félicitations unanimes des visiteurs, son père Étienne rendait son dernier soupir. Sans aucun doute aurait-il été fier et heureux du succès de cette journée. Ses obsèques seront célébrées ce mercredi. Villeréalinfos.fr présente ses sincères condoléances à la famille Lassaigne.

►►► LE CITÉRAMA : les images de l'exposition

►►► Pour en savoir plus sur l'Amicale Société Française Vierzon, cliquez iCi ...


 

11/04/2011