31/03/2017

Départementale 207 › LE RÉSEAU ROUTIER EN QUESTION...

D'ici 2020, la D207 devrait faire l'objet de travaux jusquà la limite de la Dodogne.|Archive © Jean-Paul Epinette - icimedia@free.fr

La bastide et son réseau routier décrivent comme une étoile de mer dont les bras s'étendent vers Monflanquin, Villeneuve et Agen, Issigeac puis Bergerac, Beaumont du Périgord, Monpazier puis Belvès et Sarlat, Lacapelle Biron puis Gavaudun et Fumel. Le positionnement de Villeréal est un atout pour le développement économique. La fréquentation importante des véhicules de tourisme et des poids lourds en témoigne.



Avec son collègue de Rives, Jean-Marc Chemin, le maire de Villeréal avait demandé au service des routes de voir comment améliorer tout d'abord la circulation des piétons depuis le boulevard Alphonse de Poitiers jusqu'à l'entrée de la route qui conduit à l'hippodrome et aux terrains de tennis...

Le service des routes a répondu d'une part que ce n'était pas évident par exemple de mettre une passerelle de l'autre côté du pont pour éviter aux piétons de circuler sur la chaussée à côté des voitures et des poids lourds et que pour aller jusqu'au pont, si l'on réalisait un trottoir depuis Villeréal, cela aurait pour conséquence de rétrécir la chaussée.

La proposition faite sur ce sujet par le service des routes consistait à créer artificiellement un ralentissement entre les deux ponts en mettant des chicanes au sol, afin que la circulation s'effectue dans un sens puis dans l'autre.

Cette solution était potentiellement dangereuse : apparemment elle permettait en effet aux piétons d'avoir un espace plus large, mais, compte tenu du nombre de véhicules circulant sur cette route, la file d'attente, à certains moments de l'année et particulièrement l'été avec la proximité du camping de Fonrives, s'allongerait sur le boulevard Alphonse de Poitiers, créant ainsi un bouchon, avec les risques que des conducteurs s'énervent, n'acceptent pas la priorité et créent des situations dangereuses.

Pour le moment on n'a pas trouvé de bonnes solutions à ce problème, mais cela a amené le directeur général adjoint chargé des infrastructures et du transport, à se pencher sur cette RD 207 de Villeréal jusqu'à la jonction avec la Dordogne.

Fabien Duprez est venu avec des responsables du service des routes et a passé un long moment sur place avec les élus départementaux du canton, Marcel Calmette et Christine Gonzato-Roques, ainsi que leurs remplaçants, Elisabeth Pichard et Pierre-Henri Arnstam.

Il va soumettre au Président Camani et aux élus un projet pluriannuel d'élargissement et de réfection de cette route : en 2017 l'étude du projet sera finalisée avec notamment toutes les questions d'acquisition de terrains pour élargir la route et les bas-côtés.

En 2018 la portion entre la Dordogne et la commune de Mazières-Naresse sera aménagée, en 2019 la portion entre Mazières-Naresse et Fonrives, enfin en 2020 la portion entre Fonrives et Villeréal.


 

 

 

 

31/03/2017